Les petites et moyennes entreprises peinent à recruter…

Besoin d’accompagnement

Pourquoi dès lors rencontrent-elles des difficultés à attirer et à fidéliser les candidats ? Pascal Leclere, gérant associé de Potentiel, un cabinet de recrutement dont la clientèle est constituée à 90% de PME, étudie au quotidien la problématique de l’attractivité des PME. Son constat est sans appel. « Les personnes avec qui nous travaillons sont rarement des DRH, mais le plus souvent des dirigeants d’entreprise – créateurs, repreneurs ou héritiers, explique-t-il. Ils ont besoin d’être accompagnés. Nous ne nous contentons pas de leur apporter des CV, nous faisons office de conseillers RH, grâce à notre connaissance des réalités du marché, tant en termes de rémunération que de coaching, de formation des équipes…Dans certains cas, nous sommes les ambassadeurs de nos clients auprès des candidats. » Résultat, mal préparées et peu visibles, les PME ont du mal à attirer dans leurs filets les jeunes diplômés et les cadres. Les dirigeants ont alors intérêt à élaborer un argumentaire attractif qui colle à l’histoire, à l’identité, à l’activité ,aux produits ou au management de leur PME. « Tout récemment, nous avons débauché le salarié d’un grand groupe, raconte Pascal Leclere. Il a signé avec une PME, reconnaissant le bon contact humain avec les dirigeants et les managers. »

Article de Julie Le Bolzer – Extrait des Echos, 19 avril 2012