Directeur de cabinet

Vous êtes ici :

Le directeur de cabinet est en lien direct avec l’administration générale et assure la liaison avec la direction générale des services. Il forme un trinôme avec le DGS soit le directeur général des services et le chef de l’exécutif. Ce sont ses compétences techniques et surtout sa connaissance des mécanismes décisionnels administratifs et politiques qui favoriseront sa réussite sur ce poste.

 

Les missions du directeur de cabinet

De manière générale, le directeur de cabinet pilote l’activité du cabinet d’une administration centrale, d’un service ou d’un opérateur de service public. Il exerce un rôle d’encadrement en accompagnant le ministre ou le cadre dirigeant dans la définition des objectifs stratégiques et dans leur mise en place. Le métier de directeur de cabinet est le grade et la fonction la plus élevée dans la catégorie des collaborateurs directs des élus. 

Le directeur de cabinet occupe une place de manager et a pour mission d’organiser le travail des autres membres du cabinet : chef de cabinet, conseillers, chargés de mission.. Par conséquent, dans cette fonction de management, il gère également le recrutement nécessaire au bon fonctionnement de son service. Son rôle, d’ordre politique, se distingue de celui du chef de cabinet, qui s’attache à l’organisation. Il assure également la coordination des relations avec le directeur général des services. Idéalement, le directeur de cabinet partage les opinions politiques de l’Élu et intervient dans les affaires purement politiques. La coopération avec les instances administratives qui mettent en place les décisions de l’autorité locale est l’essence même de sa mission.

Ses principales missions sont de diriger et de coordonner l’action de son équipe. Cela passe par le contrôle de la mise en œuvre des orientations stratégiques de la structure, la gestion du planning et des déplacements. Il représente le ministre, cadre dirigeant ou structure, notamment dans les négociations avec les partenaires externes. Le directeur de cabinet a aussi en charge l’activité de communication de la structure et les relations extérieures en cohérence avec les objectifs stratégiques fixés. Dans ce sens, il se doit également de superviser l’organisation des instances de décision, avec un rôle de conseil auprès du ministre ou du cadre dirigeant. À ce titre, le directeur de cabinet prépare et suit les dossiers de la collectivité, il supervise l’organisation des réunions d’avancements comme les conseils municipaux et il apporte son conseil aux autorités locales dans la prise de décision

 

 

Qualités et compétences du directeur de cabinet

Le directeur de cabinet possède une culture pluridisciplinaire. En effet, il est indispensable qu’il ait des connaissances en droit et réglementation. Les environnements administratif, institutionnel et politique sont également des domaines qu’il maîtrise. C’est une personne ordonnée, méthodique et attacher au processus. Le directeur de cabinet doit avoir une personnalité de leader. Une personne charismatique sera capable de diriger une structure et de fédérer un service autour d’objectifs communs. Par conséquent, des compétences managériales seront systématiquement requises. Il doit maîtriser la conduite du changement en étant force de proposition et conseil. En termes de savoir-être, son sens des relations humaines, son aisance relationnelle et ses capacités d’adaptation le caractérisent, pour le faire réussir dans cet emploi et ces missions.

 

Formation pour devenir directeur de cabinet

Pour devenir directeur de cabinet dans la fonction publique, il est nécessaire d’avoir un master. Toutes les formations et masters spécialisés en droit/sciences politiques sont à privilégier. Il doit également avoir une bonne connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales et de leur environnement.

 

 

Évolution et rémunération du directeur de cabinet

Le directeur de cabinet peut exercer dans le cabinet d’un maire, d’un président d’un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) entre autres. Ce type de fonction renforcera pour le directeur de cabinet ses compétences en pilotage de la stratégie et en conduite de changement. Il approfondira également sa capacité à analyser et à gérer des phénomènes nouveaux ou complexes. 

Concernant la rémunération du directeur de cabinet, elle varie en fonction de ses responsabilités. Son salaire dépend de nombreux critères et d’une grille propre au secteur public. 

 

A voir également :