La société Revol fait appel à Potentiel pour ses recrutements

Un management qui favorise la responsabilisation des salariés

« Revol fait plus de 17 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploie 200 collaborateurs, dont 150 ouvriers. Le plus souvent, ceux-ci sont recrutés pour des missions, via des agences d’intérim et, quand ça se passe bien, ils sont embauchés en CDD puis en CDI, explique Olivier Passot.

C’est moins facile quand nous cherchons des profils commerciaux et des cadres, comme tout récemment, un responsable export. » Implantée depuis sa création, il y a 223 ans, à Saint-Uze (Drôme), dans une zone rurale éloignée des grandes villes, la société fait appel, pour ses recrutements, à Potentiel, un cabinet spécialisé dans les PME. « Ils ont les compétences pour faire un travail de fond. Ensemble, nous améliorons l’attractivité de Revol en tant que marque employeur. Notre histoire et notre identité font déjà beaucoup : la longévité de la marque, la transmission familiale, la pérennité de l’activité nous aident, convient le PDG. Mais cela ne nous dispense pas de développer d’autres arguments: le produit lui-même, 100%“made in France” ; le management qui favorise l’autonomie et la responsabilisation des salariés ; la polyvalence de la tâche et du champ d’action ; les perspectives professionnelles, la possibilité d’évoluer…»Résultat : l’entreprise compte aujourd’hui 37 salariés qui ont plus de trente ans de maison.

Une interview de Julie Le Bolzer

Extrait des Echos -19 avril 2012